Sport et Périnée

Avant, pour moi le périnée était un simple muscle sur lequel je ne m’étais jamais vraiment posé de questions. Puis, mon corps a fabriqué ce qu’il savait faire de mieux et j’ai eu mon bébé. J’ai pu apprendre énormément de choses, comme le fait que le périnée soit constitué de pleins de petits muscles avec un rôle bien défini pour chacun, mais aussi qu’il est hyper important d’en prendre soin !

Le périnée est un hamac de muscles tendus entre le pubis, l’anus et le coccyx. Il est composé de plusieurs muscles répartis dans différents plans et il sert à soutenir les organes du petit bassin, lors de la station debout, de la marche, des différents efforts comme le port de charges lourdes, ou dans certains sports, où il est soumis à rude épreuve. La grossesse et l’accouchement sont également bien connus pour mettre à mal le périnée. Moins tonique, il explique la survenue de fuites urinaires et de sensations diminuées quand les rapports sexuels reprennent. Bonne nouvelle, la rééducation périnéale améliore ces deux points !

Et pour le sport alors ? Tout d’abord, vous devez avoir fait votre rééducation du périnée et avoir l’aval de votre médecin pour reprendre.

Voici un top 5 des sports pour avoir un périnée en béton et à intégrer dans votre entrainement hebdomadaire : -> Le renforcement postural : renforcement des muscles profonds, même les mieux cachés. Grâce à des postures qui aident à améliorer force, souplesse, coordination et maintien, le périnée bénéficie d’étirements et de stimulations au top.

  • La marche : Nordique, rapide, avec des bâtons, … La marche coche toutes les cases d’un périnée en béton. A chaque pas, buste et jambes sont sollicités : de quoi combler de bonheur le plancher pelvien et, donc, le périnée.
  • La natation : Nager ôte toute pression sur la masse corporelle et permet de ne pas trop solliciter un périnée en perte de tonicité. Bonus : après un bain d’apesanteur, ce précieux muscle travaillera dix fois mieux.
  • Le roller : La quête d’équilibre permanente permet au périnée de comprendre qu’il doit se contracter.
  • Le vélo : Plutôt en mode balade et en évitant de faire du dénivelé à gogo, le vélo fait travailler tous les membres inférieurs du corps et réveille le périnée.

Et toi, tu penses avoir un périnée tonique ou relâché ?

Laisser un commentaire